Hommage au père Guy Flosse

Homélie du père Paul Chalard prononcée lors de la messe du 24 Juin 2019, en hommage au père Guy Flosse.

Père Guy Flosse
Témoin de la Résurrection du Christ, témoin de l’action visible de Dieu au milieu des hommes à travers la présence de Jésus de Nazareth et la vie de son Eglise, Guy Flosse est devenu un serviteur du Christ et un intendant des mystères de Dieu.
Nous tous qui avons été baptisés dans le Christ, nous sommes appelés à donner le signe visible dans l’histoire de ce que l’œil de l’homme n’a jamais vu, de ce que l’oreille n’a jamais entendu, de ce qu’aucune démonstration ne pourra prouver pour ne contraindre personne à croire.
Dieu nous invite à devenir les signes visibles de sa présence, de sa puissance et de son action à travers toutes les situations de l’existence. Et d’une manière particulière, ceux qu’il appelle à devenir les ministres de son Eglise, donnent le signe visible de son action de pasteur de son peuple. Ils sont appelés à sa suite, à tout donner pour que chacun puisse reconnaître le don de Dieu à l’humanité. Ce choix n’est pas une décision personnelle que nous prendrions, mais la réponse à l’appel du Christ que nous percevons qui est aussi une grâce reçue « Toi, suis-moi ».

Guy a suivi le Christ avec confiance, fidélité et persévérance. Il a été un bon serviteur et un bon intendant des mystères de Dieu. Avec sa personnalité, son tempérament, et son caractère, il a vraiment tout donné pour l’annonce de l’Evangile et pour la vie de l’Eglise. Ici à Antibes où il vint régulièrement pour rendre service et se soigner aussi tout en restant curé à Verdun. Ensuite il s’installa à Antibes 13 rue Clemenceau avant d’aménager au presbytère de l’église du Sacré Cœur au décès du père Antoine Balzamo.
Il passa ainsi plus de 20 ans avant de retourner à Verdun le 4 avril dernier. Il vécut cela comme un arrachement. La maladie l’avait affaibli. Cette maladie contre laquelle il se battait de toute la force de sa foi. Et il voulait être prêt. Dés les 1ers symptômes il me disait: "il faut se préparer!" et il s’est préparé à accepter l’échéance de la mort, attentif à ce que la médecine lui dictait. Sa foi l’a toujours guidé dans l’épreuve, célébrant la messe chaque jour, son bréviaire toujours sur la table, proche des ordonnances et de sa carte Vitale.

Nous sommes dans la peine, et nous sommes rassemblés comme une famille après la mort de l’un de ses membres. Le père Guy Flosse a vraiment mis tout ce qu’il avait, tout ce qu’il était pour le service du Christ, de l’Evangile, de l’Eglise et des communautés dont il avait la charge.
Nous lui sommes reconnaissants d’avoir été au milieu de nous un témoin de la foi. Auprès des jeunes prêtres qui se sont succédés à Antibes il a été ce grand frère toujours prévenant, disponible, témoignant de sa joie d’être prêtre, sans jamais donner de leçon. Il est celui qui nous a tous aidés, prêtres et laïcs, à grandir dans la foi et à devenir à notre tour des témoins de la foi. Amen.

Père Paul Chalard

Quelques photos

Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse Père Guy Flosse