Saint-Armentaire

LE BAPTÊME: Le Premier Sacrement de l’Initiation Chrétienne.

C'est un rite par lequel est réalisé l'adhésion au Christ. Il fait entrer le baptisé dans le mystère de Pâques " mort et résurrection de Jésus-Christ ". C'est en Lui que tout baptisé dans l'eau et dans l'Esprit est immergé pour renaître à la vie nouvelle. Ce rite fait entrer le nouveau baptisé dans la communauté de l'Église.

Baptême des petits enfants: (jusqu'à 3 ans)

- Le Baptême doit être demandé par les parents. Le futur baptisé doit avoir 3 ans ou moins.
- Le parrain et/ou la marraine (1 seul est absolument nécessaire) doivent avoir 16 ans minimum, être baptisés dans la religion catholique, être confirmés (dans la mesure du possible), ne pas être le père ou la mère du baptisé et avoir une vie cohérente avec la foi catholique et la fonction qu'ils vont assumer.
- Les parents doivent être conscients et accepter leur unique engagement : donner une éducation chrétienne à leur enfant.

4 rencontres sont prévues avant la cérémonie:

1) L'Accueil au bureau paroissial pour :
- établir le dossier d'inscription,
- récupérer les certificats de baptême du parrain et/ou de la marraine (pensez à leur faire demander dans la paroisse où ils ont été baptisés)
- trouver une date de préparation au baptême
- trouver une date et un lieu de baptême.

2) La première réunion de préparation au baptême avec les parents et si possible le parrain et la marraine. Cette réunion, animée par un des quatre laïcs de l’équipe de préparation au Baptême, a pour but de réfléchir sur le sens et l'importance du baptême et de ses engagements et de vous aider à préparer la cérémonie. Elle dure 1 soirée un Vendredi de 20h à 22h avec d'autres parents qui effectuent la même démarche. Il vous sera distribué le livret de baptême, si vous ne l'avez pas déjà, et vous pourrez avoir la réponse à toutes les questions que vous vous posez. Ces réunions se passent au Sacré Coeur. (Des parkings sont a votre disposition près des salles)

3) La deuxième réunion de préparation au baptême avec les parents et là aussi si possible le parrain et la marraine. Cette réunion, animée par un prêtre, un diacre ou un laïc de la Paroisse , à pour but d’approfondir la réflexion de la première réunion de préparation, et permettre aux parents de poser les questions utiles. Elle dure elle aussi 1 soirée un Vendredi de 20h à 22h avec d'autres parents qui effectuent la même démarche, et se passe également au Sacré Coeur.

4) La rencontre des parents avec le célébrant pour préparer la cérémonie. Le célébrant vous appellera dans la semaine précédent la cérémonie pour convenir d'un rendez-vous pour régler les détails pratiques. n'hésitez pas à appeler le bureau paroissial si vous n'avez pas de nouvelles.

Baptême des adultes:

La formation est une découverte progressive de la foi où le catéchumène est accompagné d’une personne qui va l’aider à comprendre notre religion ..
- Pour plus de renseignements, contactez le bureau paroissial.

EN SAVOIR PLUS

Extrait du bulletin paroissial de Janvier 2014:

A Antibes chaque année, plus de 225 personnes reçoivent le baptême. Et là, nous nous rappelons sans doute l’injonction de Jésus à Nicodème : nul ne peut entrer dans le royaume des cieux sans renaître de l’eau et de l’Esprit Saint… (Jn 3, 5) Jésus ne dit pas : il est possible que, peut-être et nonobstant une hasardeuse supposition… Non. Il dit que l’on ne rentre pas dans le royaume de Dieu sans avoir reçu le baptême. Dans un monde où l’on se plaint du manque de repères, celui-ci a le mérite d’être clair !

Mais alors, à quoi cela sert-il de recevoir le baptême ?

Pour cela, faisons un bond en arrière. Dieu nous a créés par amour afin que nous puissions vivre avec lui. Gratuitement. Mais Dieu ne nous oblige pas à l’aimer ni nous force à le suivre. Cette liberté laissée à l’être humain est la marque de son amour. Aussi, pour vivre de Dieu et avec Dieu, il nous faut avoir la foi qui est l’adhésion à lui. Or, le baptême donne la foi. Elle est nécessaire à notre salut. (Rm 5, 1) Voilà la première et grande raison : le baptême ouvre les portes du salut.

Le baptême procure ensuite certains ‘effets’, que nous appellerons les grâces du baptême.
- La rémission des péchés : le baptême purifie l’âme de la tâche originelle et des fautes personnelles. Cela ne signifie pas que nous devenons alors parfaits (cela se saurait !) mais que rien ne nous empêche désormais de vivre avec Dieu ; là où le péché nous séparait de Dieu, le baptême vient nous ‘rattacher’ à Dieu.
- Le baptême, parce qu’il nous purifie nos fautes, nous fait devenir une création nouvelle dans le Christ. Nous revêtons le Christ. Par cette ressemblance à Jésus, c’est aussi notre vie qui doit être nouvelle. Nous devons alors vivre en chrétiens, en imitant le Christ.
- Le baptême nous fait devenir membres du corps du Christ, nous incorpore à l’Eglise. C’est ainsi que par le baptême, nait l’unique peuple de Dieu qui dépasse toutes les limites naturelles ou humaines des nations, races, langues, sexes. (1Co, 12, 13) De l’eau du baptême nait l’Eglise.
En conséquence, le baptême est le sceau dont l’Esprit Saint nous marque en vue de la vie avec Dieu.

Peut-on être débaptisé ?

Ni rebaptisé ni débaptisé. Le baptême est donné une seule fois et une fois pour toute. Il s’inscrit dans l’âme de manière indélébile et indéfectible.

Les non baptisés peuvent-ils accéder au salut ?

Une personne qui ne connaitrait pas l’Evangile du Christ mais ferait, selon ses connaissances, la volonté de Dieu et chercherait la vérité, celui là peut bien sûr être sauvé ! Celui qui a eu connaissance de l’Evangile et en conscience le rejetterait, celui là est alors confié à la miséricorde de Dieu, laquelle est plus grande que celle des hommes…

Quid des parrains et marraines ?

Ils sont là pour aider le baptisé à devenir un chrétien selon le cœur de Dieu. Il est donc nécessaire que le parrain et la marraine aient la foi. Qu’ils aient donc reçu eux-mêmes le baptême et qu’ils soient confirmés. Il arrive que la confirmation ne soit pas demandée. Il peut n’y avoir qu’un seul parrain ou une seule marraine. Prenons une analogie : un apprenti garagiste doit trouver un parrain dans son métier, qui est de réparer des voitures : probablement ne prendra-t-il pas quelqu’un qui ne distingue pas l’entrée du liquide d’essuie glace avec le réservoir d’huile, même si c’est un bon ami par ailleurs. Il prendra une personne qui le fera progresser dans son métier. Un témoin de baptême n’est pas un non baptisé, mais un baptisé non catholique (Orthodoxe, Protestant, Arméniens, Anglican, Presbytérien…)

Après le baptême ?

Nous sommes appelés à la sainteté, et donc vivre en conformité selon l’Evangile. Il s’agit de découvrir Jésus. Pour cela les nouveaux baptisés (ou leurs parents pour les enfants) s’engagent à suivre le Christ sur les chemins qui mènent au Ciel : prière, éducation chrétienne, catéchisme…

En un mot, le baptême, c’est recevoir la vie de Dieu et vouloir vivre comme le Christ. Long et beau chemin. Nous avons bien conscience d’avoir été rapide dans cet ‘éditorial’, et plus d’explications seraient bienvenues à une meilleure compréhension du baptême et de la vie chrétienne : n’hésitez pas pour cela à demander à vos prêtres, ils sont là pour ça.

Père Philippe CATALA